cluster-energies.fr » Gaz » Sécurité d’une bouteille de gaz : les règles en vigueur

Sécurité d’une bouteille de gaz : les règles en vigueur

bouteille de gaz

Lors de l’achat d’une bouteille de gaz, il est important de vérifier sa sécurité. Les accidents qui surviennent à cause de la bouteille sont rares, certes. Mais cela ne doit pas vous empêcher de respecter les règles qui régissent la sécurité de la bouteille pour éviter ces risques d’accident.

Les éléments qui sécurisent votre bouteille de gaz

Tout d’abord, il faut vous assurer que la bouteille de gaz dispose encore de sa capsule d’inviolabilité. C’est votre seule garantie que la bouteille n’est pas encore entamée. Il suffit juste d’enlever cette capsule et la bouteille de gaz est prête à l’emploi.

Vous devez aussi vérifier que le limiteur de débit de la bouteille de gaz est bien fonctionnel. Car c’est lui qui va limiter le débit de gaz en cas de problème. Il peut se présenter soit sous forme d’un mécanisme à bille, soit sous forme d’un cylindre de néoprène qui est vissé à la queue du robinet de gaz.

Le joint auto-serreur est quant à lui l’élément qui garantit l’étanchéité du joint du détendeur. Il est situé au nez du robinet de gaz. Et il se décline dans différents diamètres selon que l’installation de gaz est au butane ou au propane. Il est conseillé de le changer régulièrement au centre emplisseur, surtout s’il est en mauvais état.

Il y a enfin le joint d’étanchéité qui assure le parfait raccordement de la bouteille avec le détendeur. Assurez-vous donc qu’il est à sa place à chaque changement de bouteille. Vérifiez aussi qu’il ne présente aucune défaillance, fissure ou craquelure. Il est impératif de le remplacer s’il est usé.

L’utilisation sécurisante de la bouteille de gaz

La sécurité de la bouteille de gaz dépend aussi de la façon dont vous l’utilisez. Il faut en effet respecter certaines conditions pour utiliser de manière sécurisante votre bouteille de gaz.

Installez-la sur un support stable et en position debout. Vous évitez ainsi un risque d’incendie.

Il faut que la pièce où se trouve la bouteille de gaz soit bien aérée. Et cet espace doit être construit avec des matériaux non combustibles. Veillez aussi à ne poser la bouteille près d’un produit inflammable.

Pour réduire les risques d’asphyxie, il ne faut pas entreposer les bouteilles de gaz dans un local situé en contrebas. Les gaz de pétrole liquéfiés (GPL) sont en effet plus lourds que l’air. Ils vont donc rester au sol en cas de fuite, et remplir le local. De même, veillez à ce que l’accès au local d’entreposage ne soit pas non plus situé en contrebas.

Si vous utilisez du propane, la législation vous interdit de garder une bouteille de gaz de plus de 6,5 litres à l’intérieur de votre logement. L’entreposage de cette bouteille à l’extérieur est même soumis à une règle. Elle doit se trouver au moins à un mètre des ouvertures du logement ou des annexes.

Les mauvaises conduites à bannir pour raison de sécurité

Pour minimiser les risques liés à l’utilisation d’une bouteille de gaz, évitez à tout prix de transférer le gaz d’une bouteille à une autre. Ne procédez non plus au remplissage de la bouteille par vous-même.

Dans le cas où vous détectez une fuite de votre bouteille de gaz, n’utilisez jamais une flamme pour chercher cette fuite. Appliquez plutôt un produit moussant sur la bouteille, et ce sera la présence des bulles qui vous indiquera l’origine de la fuite.