cluster-energies.fr » Gaz » Raccordement au gaz : tout savoir sur le tuyau de gaz

Raccordement au gaz : tout savoir sur le tuyau de gaz

tuyaux gaz

Tout raccordement au gaz nécessite un tuyau de gaz. Que ce soit pour une installation au gaz naturel, au gaz en bouteille ou à une cuve de gaz. Il faut toutefois faire le bon choix du tuyau de gaz en fonction du type d’installation et de l’utilisation du raccordement.

Les différents types de tuyaux de gaz

Le marché compte actuellement plusieurs types de tuyaux de gaz dont chacun est utilisé différemment.

Le tuyau flexible métallique a une durée de vie illimitée. Il peut être branché au gaz naturel, au gaz en bouteille ou à une cuve de gaz. Et il est utilisé pour le chauffage, l’eau chaude ainsi que les appareils de cuisson libres ou encastrés.

Le tuyau flexible caoutchouc armé dispose des mêmes propriétés que le tuyau flexible métallique. Leur petite différence réside sur le fait que le tuyau flexible caoutchouc armé est à utiliser pour seulement 10 ans. Et son utilisation pour le chauffage est limitée au chauffage mobile.

Le tuyau flexible caoutchouc non armé ne peut être installé qu’avec du gaz naturel. De plus, il ne dure que 5 ans. Et comme le modèle armé, il peut servir pour le chauffage mobile, l’eau chaude et les appareils de cuisson libres ou encastrés.

Le tuyau souple avec colliers peut être branché au gaz naturel, au gaz en bouteille ou à une cuve de gaz. Sa durée de vie est de 5 ans. Il est utilisé pour les appareils de cuisson libres déjà installés. Le chauffage mobile ainsi que les appareils de cuisson libres peuvent aussi être branchés à un tuyau souple avec colliers. Mais c’est seulement à condition que l’installation de gaz se fasse au propane.

Installation du tuyau de gaz par un professionnel agréé

Une nouvelle installation ou un changement du tuyau de gaz est facile à réaliser. Il est cependant recommandé de faire appel à professionnel agréé pour que les normes de sécurité soient bien respectées. Les assurances sont aussi très exigeantes sur ce point.

Par prudence, pensez à bien conserver la facture si le travail d’installation du tuyau de gaz a été effectué par un professionnel.

Installation par soi-même, mais en toute sécurité

Si vous devez installer vous-même le tuyau de gaz, il faut prendre toutes les précautions nécessaires pour votre sécurité. Si le robinet s’ouvre et ferme à pas de vis, veillez à choisir un tuyau de gaz à raccord vissable, ou un tuyau souple avec colliers de serrage.

Il est impératif de fermer l’arrivée de gaz avant l’opération. Et il faut éviter que le tuyau ait un contact avec de la chaleur ou un produit inflammable. Puis imbibez d’un peu de liquide vaisselle les embouts et extrémités du tuyau. C’est seulement après ces mesures de sécurité que vous allez fixer le tuyau au détendeur ou au robinet de gaz d’un côté, et à l’appareil de l’autre côté.

Il est maintenant temps d’ouvrir l’arrivée de gaz. Si l’installation présente des bulles, il faut resserrer les vis ou le collier de serrage. Puis réessayer jusqu’à ce que tout soit parfait.

Il ne faut surtout pas oublier qu’un tuyau de gaz doit être changé dès qu’il présente le moindre signe d’usure.