Efficacité énergétique : comment réduire votre facture gaz ?

Efficacité énergétique

Réduire la consommation en gaz sans négliger le confort intérieur : est-ce envisageable ? Oui, il est bien possible d’économiser de l’énergie en optimisant le fonctionnement du chauffage au gaz naturel. Des gestes simples adoptés au jour le jour suffisent pour cela.

Entretenez le radiateur

Votre dépense en chauffage constitue environ les 65 % de votre facture gaz. Il faut donc augmenter l’efficacité énergétique de votre logement si vous voulez réduire votre consommation en gaz. Pour y parvenir, commencez par des gestes améliorant la productivité de votre radiateur.

Il est strictement interdit de couvrir ou de boucher le radiateur. Ce pour éviter que toute la pièce ne soit chauffée de façon homogène, et aussi pour ne pas nuire à la performance de l’appareil.

Il est en revanche conseillé de dépoussiérer le radiateur deux fois par an au minimum. Vous optimisez ainsi l’efficacité du radiateur tout en diminuant la poussière qui va circuler dans votre logement.

Il faut aussi purger le radiateur au moins une fois par an. Pour ce faire, ouvrez tous les robinets. Nettoyez-les les uns après les autres, en commençant par ceux des niveaux inférieurs. Contrôlez ensuite la pression du circuit de chauffage : elle doit être plus de 1,3/1,5 bar pour un appartement. Si ce n’est pas le cas, il faut y mettre de l’eau et évaluer ensuite le résultat de cette initiative. Il faut toutefois revérifier cette pression après quelques jours, lorsque l’eau ne contient plus de bulles d’air.

Chauffez-vous en fonction de vos besoins

Il faut d’abord régler la température adaptée à chaque pièce : 19 °C dans les pièces à vivre, 21 dans la salle de bains, et 16 dans les chambres.

Il est toutefois conseillé de réduire de 1 °C la température de chaque pièce, ce pour pouvoir économiser 7 % sur la consommation de gaz pour le chauffage.

La nuit, vous pouvez engager une baisse de température de 2 ou 3 °C sans que votre sommeil n’en ressente quoi que ce soit. De même, diminuez aussi votre chauffage de 3 °C lorsque vous vous absentez pendant la journée. Profitez surtout de la fonction programmation horaire et hebdomadaire de votre appareil pour gérer efficacement ces variétés de température.

Aérez votre logement tous les jours

Ce geste vous permet d’améliorer le confort thermique de votre logement, car toute l’humidité sera ainsi évacuée. C’est plus commode si vous disposez d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC). Sinon, ouvrez simplement vos fenêtres tous les matins, ce durant 5 minutes. Le résultat sera frappant : une agréable chaleur de 19 °C régnera dans votre maison toute la journée. Il sera alors possible dans ce cas-là de réduire le chauffage au gaz.

Après cette fameuse aération, veillez à bien fermer vos fenêtres pour éviter que la chaleur de votre intérieur ne se perde. Fermez-les aussi la nuit.

Rénovez votre installation de chauffage

Si les gestes quotidiens évoqués plus haut n’ont aucun effet sur votre consommation en chauffage, faites appel à un professionnel pour diagnostiquer votre installation. Il est surtout conseillé de remplacer l’appareil par une chaudière basse température ou à condensation. Cela vous permettra de réduire de 30 % votre consommation annuelle en gaz.

Mais il est possible que le problème vienne de l’isolation thermique de votre logement. Ce point est donc à vérifier.

Bien choisir l’offre avant de souscrire

Pour éviter une hausse de facture d’énergie, il est préférable de sélectionner minutieusement l’offre proposée par les fournisseurs avant d’en souscrire. Depuis que ce secteur est libéralisé, les entreprises édictent librement leurs tarifs tout en faisant régner la concurrence. Les clients auront de ce fait un choix plus étendu et des prix en fonction de leurs besoins. Néanmoins, pour avoir un aperçu des meilleures offres énergétiques du moment, vous pouvez vous référer aux informations sur cette source.

Si vous souhaitez accéder à l’offre énergétique la plus abordable, prenez en compte les conseils suivants :

Personnaliser autant que possible votre offre

Même si les fournisseurs fixent différemment leur tarif, le consommateur a le dernier choix en fonction de son besoin. Il convient par contre de distinguer le prix fixe du prix indexé en mentionnant leurs avantages. Un tarif à prix fixe souscrit initialement ne subira aucun changement quant à l’accroissement ou au rabaissement du tarif de l’électricité ou de l’énergie. Si le prix est indexé, il ne tiendra compte que de votre consommation mensuelle selon le tarif en vigueur.

Utiliser un comparateur d’énergie

L’apparition de ces calculateurs en ligne simplifie le choix des consommateurs. Pour les novices, ces outils comparent les offres ou les coûts d’un service en prenant en compte la consommation du particulier. Certains sites mettent en avant toutes les propositions de chaque fournisseur pour laisser la liberté aux consommateurs d’opter pour le tarif le plus compétitif.

Utiliser ces outils numérisés est plus avantageux pour les clients, car la majorité des fournisseurs proposent des abonnements variés. Ce moyen détaille par exemple le tarif unitaire par kWh en fonction de votre zone de localisation. Sachez en revanche que chaque calculateur base leur calcul sur des données différentes. Prenez donc le temps de choisir les sites fiables pour avoir une comparaison la plus juste des fournisseurs de gaz et d’électricité.

 

 

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.