Comment réussir votre installation électrique ?

installation électrique

Vous avez un projet d’installation électrique ? Sachez qu’il y a des étapes que vous devez passer les unes après les autres pour réussir ce projet. Et en suivant quelques astuces, vous y arriverez avec brio même si vous n’êtes pas un spécialiste de l’électricité.

Évaluez d’abord vos besoins en électricité

Il s’agit surtout de faire une liste des équipements qui vont être raccordés à l’électricité. Commencez par les appareils les plus consommateurs de courant pour enfin terminer par les moins consommateurs. Notez également les puissances de chaque appareil pour que vous ayez une idée de la totalité de vos besoins.

Four électrique, plaque de cuisson, ballon d’eau chaude instantané, chauffage, etc. Cette liste permettra ensuite à votre fournisseur d’électricité de déterminer le type d’abonnement qui vous convient.

Faites un plan de votre maison ainsi que de votre future installation électrique

Pour faire plus simple, c’est un schéma de chaque pièce de votre maison. Vous allez ensuite y intégrer le plan d’aménagement de tous vos équipements électriques. Il faut y reporter même les prises de courant, les interrupteurs et les points d’éclairage.

Il ne faut pas oublier l’image de tous les circuits électriques, les points de commande et le tableau électrique.

Pour la conception du schéma de votre tableau électrique, il est conseillé de faire appel au logiciel Chantier Chrono de chez Legrand. Ce logiciel permet la visualisation du tableau tel qu’il sera en réalité. De plus, vous n’aurez qu’à choisir tous les éléments de votre tableau et le logiciel se chargera de réaliser un schéma prêt à être imprimé.

Choisissez le type de pose de votre installation électrique

Trois choix sont disponibles : pose apparente, encastrée ou mixte (semi-encastrée).

La pose apparente a l’avantage d’être rapide et de causer moins de dégâts. Les fils électriques vont être placés dans des moulures PVC. Et ce sont ces dernières qui vont être posées sur les plinthes de façon apparente. Toutefois, même si elle semble la plus facile, la pose apparente n’est pas nécessairement la moins coûteuse.

Plus courante, la pose encastrée est la plus appréciée du point de vue esthétique, car la distribution des circuits électriques n’apparaît pas. Les fils sont placés dans des gaines lesquelles seront encastrées dans les murs et les plafonds. Cet encastrement nécessite la réalisation de saignées qui seront par la suite plâtrées. Les dégâts et gravats causés constituent donc le grand inconvénient de cette pose encastrée.

La pose mixte est plus compliquée. Elle combine les deux premières méthodes. La distribution des circuits se fait en apparence avec des moulures PVC. Mais les boîtiers qui vont accueillir l’appareillage seront encastrés.

Réalisez maintenant votre installation électrique

Dans cette étape, il est impératif de se munir du plan réalisé auparavant. Tracez l’endroit où les boîtiers et les boîtes de dérivation vont être encastrés. Faites de même pour les saignées. Percez alors le mur et intégrez-y vos boîtiers et boîtes de dérivation. Scellez le tout pour bien maintenir les gaines.

C’est maintenant le moment de procéder à la distribution des circuits. D’abord du tableau vers les boîtes de dérivation, puis des boîtes de dérivation vers les boîtiers, et enfin dans les boîtiers où l’appareillage doit avoir lieu. Il reste ensuite le rebouchage des saignées par des plâtres.

La dernière étape consiste à mettre en service votre installation électrique. C’est-à-dire vérifier si le projet est réussi.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *